la sophrologie: une pratique, un art de vivre

Accueil


La Sophrologie
Découvrir
Pratiquer
Les applications

Autres outils
L'EFT
Le Tarot de Marseille
L'Art Thérapie


L'association GRANDIR
Les ateliers
La sophrologue
Planning et tarifs


Contact
Liens
Témoignages

 

logo GRANDIR

06 61 94 87 57

 

Témoignages

"Personne ne peut diriger le vent mais on peut toujours apprendre à ajuster ses voiles"
Auteur inconnu

 

Merci


Cécile Blanche & l'association Grandir tiennent à remercier très chaleureusement toutes les personnes qui les ont autorisé à publier leurs écrits sur cette page.

A bientôt... pour un prochain voyage!

 

Carnets de voyages


"la sophro, mon petit conte de fée à moi

- j'ai découvert que quoi qu'il arrive j'ai en moi des ressources et un ami bien-veillant qui saura me tendre la main si j'en ai besoin et cet ami c'est moi !

- je suis rassurée, je sais qui quoi qu'il se passe si je veux, je ferme les yeux et je m'évade là où je me sens mieux. laisser mon esprit trouver le repos, l'apaisement dans un lieu qui lui est familier, ce lieu que je découvre durant les séances grâce à la relaxation, la visualisation et le soutien apaisant et bienveillant de ma sophrologue.

- j'ai appris  à compter sur moi, à me faire confiance, à me protéger de ce qui est néfaste pour moi
- je ne doute plus de mes émotions, elles sont un signal aussi fiable qu'une hirondelle est le signal du printemps

- la sophrologie ce n'est pas un prise de tête a essayé de comprendre le pourquoi du comment

. J'ai trouvé la sophrologie sur mon chemin, j'y suis arrivée sans joie de vivre, plein de larmes dans les yeux, la peur au ventre et je me suis laissée faire. J'ai fait confiance, je n'avais rien à perdre, j'avais déjà perdu le gout de vivre, j'ai laissé l'air entrer en moi et au fur et à mesure, c'est la vie qui est revenue, qui m'a animé de nouveau et je me suis sentie comme un nouveau oiseau, un bel oiseau multicolore qui prenait chaque jour un nouvel envol. Une nouvelle vie, rien n'avait changé autour de moi mais moi, j'avais changé et je me suis sentie de plus en plus libre. Libre de penser, libre de faire, libre d'expérimenter, libre d'être tout simplement. J'aime dire que je suis re-née. Quelle belle expérience

- Retrouver sa liberté d'être humain c'est à dire ne plus se sentir enchainé par ses chaines émotionnelles, ses chaines liées à son passé, son histoire. Etre avec tout ça mais être libre par rapport à son histoire.

- Revisiter ces valeurs et en prendre conscience, sans jugement pour les mettre à nouveau en mouvement dans sa vie

- j'ai maintenant à disposition, une boîte à outils miraculeuse : quand je ne me sens pas très bien, je l'ouvre tout simplement et je regarde ce que je pourrai utiliser pour me sentir mieux. c'est magique

- je n'ai plus peur d'expérimenter, je sais que je n'ai rien à craindre, je suis en vie et c'est le plus beau. Si l'expérience n'est pas concluante, ce n'est pas grave, j'essaierai de ne pas la renouveler.

- je suis devenue mon lieu refuge c'est vraiment très rassurant. je ne me sens plus coupable de m'occuper de moi et d'avoir plaisir à ça.

- la sophrologie c'est une rencontre entre une technique et une personne en la personne du sophrologue. Je pense que l'un  ne va pas sans l'autre. Il faut que ces deux rencontres se fasse pour que ça marche.

- je voyais ma vie professionnelle bouchée, coincée dans une profession qui m'épuisait et me tourmentait. J'ai réussi en reprenant confiance en moi à poser les actes pour ouvrir mon horizon. Je rêvais depuis des années d'une reconversion professionnelle mais je pensais que c'était bien impossible, irréalisable. En reprenant confiance en moi j'ai aussi réalisé mon rêve. Dans quelques mois je serai dans un atelier a apprendre un nouveau métier. Mon  rêve devient réalité, c'est ça un conte de fée. Mais, je suis la fée et ça c'est encore plus incroyable ! Pour un travailleur social, trouver la baguette magique c'est miraculeux !!!"

Christine H.

HAUT DE PAGE

"Travailler sur soi est enrichissant et aide à mieux vivre mais peut être aussi source de difficultés. Procéder de façon trés progressive et douce est indispensable. La sophrologie le permet en incluant un travail sur le corps, en groupe et avec une aide bienveillante toujours dans le respect de chacun. Cécile Blanche y ajoute la variété de ses méthodes, son bonheur de vivre et son humour."

Mathieu T.

 

"La sophrologie m’a permis de me libérer des somnifères, de réduire mon traitement contre les douleurs, de mieux vivre, d’être capable de dire "non" quand je n’ai pas envie de faire quelque chose. Cette année de sophrologie m’a beaucoup apporté et m’a libérée."

Armelle L.

 

"Avec l’aide de Cécile, j’acquiers une force tranquille particulièrement utile dans les moments difficiles ."

Myriam G.

 

"La sophrologie m'a bien entendu aidé, et m'aide encore, dans la vie en général. Mais les bienfaits que je voudrais souligner ne sont pas ceux de la sophrologie mais ceux de la sophrologue. En effet, ce que j'attends d'une personne qui m'aide n'est pas seulement qu'elle m'aide mais qu'elle le fasse au bon moment (quand le besoin s'en fait sentir, si vous préférez) ce qui suppose empathie, intuition, disponibilité, et Cécile Blanche a su répondre à cette attente. Ce qui m'a touché.Qu'elle en soit à nouveau remerciée. "

Pascal P.


"Merci Cécile pour cette belle matinée de joie et de bonne humeur d'apparence si simple et qui a changé tant de choses dans mon organisation quotidienne grâce à tes précieux conseils. J'y ai trouvé ce qui me convenait et ai pu facilement le mettre en pratique. Même s'il est nécessaire de redresser la barre de temps en temps, le voilier est bien lancé et dans la bonne direction ! Merci encore pour ta joie et ta simplicité d'être."

Jacqueline R.


"Bonsoir, je vous fais part de mon témoignage sur la seance de "apprendre a se faire plaisir et s'occuper de soi" .
durant la relaxation en essayant de me concentrer avec bcp de difficulté mes larmes coulaient je ne comprenais pas sur le moment ce qui m'arrivait mais a la fin du cours j'ai compris que je ne m'étais jamais occupé de moi et je n'ai fait les choses que pour les autres et quand j'avais du temps libre ce n'était jamais pour moi.
je ne me suis jamais occupé de moi" de ma personne " les autres passaient avant moi.
j'en ai retenu que je devais apprendre a m'occuper et prendre du temps pour moi. "

Hanifa B.




"Pour l'instant j'ai 6 mots à décliner que j'ai classé dans l'ordre chronologique :

  1. connaissances
  2. conscience
  3. acceptation
  4. digestion
  5. patience
  6. outils

connaissance d'abord :
c'est ce qui recouvre toute la partie intellectuelle, les différents apports de textes ( SM1/SM2, les comportements parasités, les formules de culpabilités et celles de permissions qui vont avec, les cartes, les échanges...) qui sont des supports à mes yeux.
conscience :
ce sont par les exercices, tous ces moments qui me permettent ( en m'appuyant sur les connaissances précitées), de prendre conscience de mes états intérieurs psychologiques et personnels.
acceptation :
c'est l' étape qui suit j'ai appris, puis j'ai pris conscience de ce qui vivait en moi, puis j'en viens à l'accepter. là c'est la joie, la douleur, l'agréable et le désagréable en résumé surtout l'humilité.
digestion :
c'est comme tout ce qui entre en nous... faut le digérer et là il me faut du temps pour comprendre, accepter de vivre avec ou de lâcher.
patience :
c'est la qualité qu'il faut pour pouvoir prendre conscience, accepter, digérer et c'est celle que j'essaie de développer au vu et au su de tout ce qui précède.
outils:
c'est tous ces petits exercices qui m'ont permis d'accéder à tout cela, ceux qui m'aident à me relaxer, à me concentrer, à ancrer en moi ... et que j'utilise.
aujourd'hui je continue de vivre ma vie avec tous ces apports, il reste encore beaucoup de chose à éclaircir et c'est pas facile à vivre mais je me sens OUTILLE!!!"
       
Olivier T.


HAUT DE PAGE

 
   
© 2017 Association GRANDIR ateliers de sophrologie - Mentions Légales